J'avais 10 ans...

                                             

C’est à l’école primaire, en classe de cm2   lorsque le samedi après-midi était               

consacré  à l’expression artistique que j’ai découvert  le dessin et la peinture initiés                                                  par un instituteur toujours présent dans ma mémoire

Peu de temps après, un modeste chevalet de campagne, quelques tubes de peintures                                                  à l’huile et cartons toilés reçus en cadeau ont déclenché une vraie passion pour la                                                      peinture figurative à l’huile.

Suivant une phase de copie je me suis lancé dans la reproduction sur  site de paysages

et la composition de natures mortes 

 

Devenu un adolescent, je décidais de m’inscrire à l’école des Beaux-Arts de                                                            Toulouse, mais vite rattrapé par les considérations financières dues à l’éloignement,                                                  je devais  repenser la question et l’âme en peine, continuer des études classiques.

                                                 

Diplôme en poche, j'ai donc quitté le Tarn pour arriver à Lyon où j'ai débuté une carrière qui devait me conduire à de nombreux déplacement en France et en Europe. et me retrouver dans la région Midi-Pyrénées puis dans le département du Gers ou je vis actuellement.

En 2018 a sonné l'heure de la retraite et avec elle le passage délicat d’une vie active très intense riche de contacts humains, au calme d’une petite commune rurale. Fort heureusement il devenait possible de me consacrer            pleinement à mon art.

A cette même période une découverte allait changer ma façon de peindre et s'offrir à moi comme une vrai révélation:

La peinture abstraite qui permet l'expression de ses émotions et donner un vrai sens au mot création.

Deux citations de peintres que j’admire synthétisent d’ailleurs parfaitement ma pensée.

Pierre Auguste Renoir . « Il y a dans la peinture quelque chose de plus, qui ne s’explique pas, qui est essentiel ».

Edward Hopper.  « Si vous pouviez le dire avec des mots, il n’y aurait aucune raison de le peindre ».

 

Si je devais résumer mon parcours, je dirais que la peinture a toujours été une fidèle compagne qui en plus de m’aider tout au long de ma vie, m’a ouvert aux autres formes de l’art, que sont, la sculpture, la musique et la danse classique.

 

La peinture abstraite: Quel bonheur!

Image%20patrice%20%20d%C3%A9tour%C3%A9e_
photo Pat.jpg
photo Pat.jpg